Dominique Risi, kinésiologie à Nice

La séance de kinésiologie avec Dominique Risi

Déroulement de la séance

L'outil principal de la kinésiologie est le test musculaire grâce auquel le kinésiologue va déterminer, pendant la séance,  quelles sont les sources de déséquilibre de ces 4 pricipaux contextes (physique, émotionnel, mental, énergétique) et apporter des corrections visant à réharmoniser le fonctionnement général. Sous stress, le tonus musculaire s'affaiblit, voire s'effondre. C'est l'illustration d'expressions telle que "j'en ai les bras qui m'en tombent". Les mains entrainées du kinésiologue perçoivent les changements de tonus musculaire en fonction des différents stress mémorisés par le corps. Ils guident le praticien dans sa recherche d'informations et surtout de corrections à mettre en place. Une séance dure environ 1 heure.

L’outil essentiel de la Kinésiologie est le test musculaire manuel.
Le test est "musculaire" car il s'agit bien de tester un ou plusieurs muscles et "manuel" parce que la kinésiologie ne fait appel à aucun matériel technique. Les mains entraînées du kinésiologue  perçoivent le changement de tonus musculaire chez la personne testée et les changements d'état énergétique dans la tonicité du muscle testé.

La personne qui souhaite être testée tend les bras devant elle dans une position confortable qui nécessite peu d'effort pour être maintenue. Le kinésiologue exerce une légère pression sur l'avant-bras... Le kinésiologue applique sur ce muscle une légère poussée et sous l'effet de cette pression minime (de l'ordre de 150 à 200 grammes), le muscle va pouvoir maintenir la même position ou bien "lâcher". Il s'agit d'un test énergétique et absolument pas d'un test de force, comme on peut malheureusement le voir parfois.  Ce type de test ne ressemble en rien au travail des kinésithérapeutes : Il fait l'originalité de la kinésiologie et de son approche depuis ses débuts jusqu'à ce jour.

En séance, la personne testée tend donc les bras devant elle ; le kinésiologue exerce une légère pression sur l'avant-bras... Le bras reste ferme. Si on demande ensuite à la personne de  toucher  une partie douloureuse de son corps, ou bien de penser à une situation stressante... On refait le même test... Le bras indique alors « une réponse faible », c'est à dire qu'il baisse doucement.

Cela montre que lorsque quelqu’un contacte un stress quelconque (réel ou imaginaire), le tonus musculaire s’affaiblit, voir s’effondre, instantanément. C’est l’illustration d’expressions comme « j’en ai les bras qui m’en tombent », « j’en ai les jambes coupées », « tomber dans les pommes ». De la même façon on va vérifier qu'une correction « renforce » a priori le muscle précédemment faible et sera donc adaptée à la situation. Ce qui testait « faible » doit de toute façon tester « fort » après les corrections.

La Kinésiologie travaille essentiellement sur la mémoire des différentes formes de stress que la personne  a accumulé au cours son histoire et qui bloquent son bon fonctionnement  et empêche la libre circulation de son énergie vitale. Le test musculaire permet de naviguer dans les différentes périodes de temps afin de rechercher les informations et des corrections appropriées ; Il indique et réveille des structures de mémoires dans les différents contextes (physique, émotionnel, psychologique, énergétique) et  les corrige comme si la personne était encore à l’âge où s’origine le problème. Mais il permet d’explorer aussi ce qu’il en est dans le temps présent et comment la personne a déjà projeté son problème dans le futur.

Les corrections proposées

Elles  visent à établir, réveiller des ressources que la personne possède en elle, mais utilise mal ou pas du tout. Comme la kinésiologie vient des chiropracteurs américains les corrections de type structurel ont d’abord été développées ; les corrections énergétiques sont empruntées au modèle de l’Énergétique chinoise et des méridiens d’acupuncture.
Mais le test musculaire permet aussi de mettre un nom sur les émotions impliquées ou  l’état psychologique ressenti (négatif) ou bien désiré (positif) et d’équilibrer cela avec les moyens appropriés.

Souvent le kinésiologue stimule des points qui permettent de relancer l’énergie ou la circulation dans des domaines particuliers :  points d’acupuncture, points réflexes neuro-lymphatiques (points de Chapman) ou neuro-vasculaires (points de Bennett)…

S’il pose une main sur votre front et une autre à l’arrière de votre tête, sur l’occiput, « il ne fait pas du magnétisme », mais utilise une technique simple et efficace de libération de stress émotionnel, basée sur la modification de la distribution du sang à l’intérieur du crâne. En drainant le sang dans  sa partie frontale  , vous permettez d’irriguer la partie la plus créatrice de votre cerveau… Et donc de trouver facilement de nouvelles options…

Le kinésiologue utilise parfois une gestuelle spécifique qui peut  vous paraitre  étrange et surprendre …
Si vous le voyez « pianoter » avec ses doigts, un peu comme dans le yoga, pendant qu’il appuie sur votre bras, c’est qu’il teste les « modes digitaux ». Ces modes représentent un système de classement de corrections/informations possibles, parfaitement répertoriées et aisément consultables grâce au test musculaire.

Si vous le voyez écarter les pieds, ou bien rester la mâchoire entrouverte, c’est parce qu’il vient de mettre les informations qu’il a testées « en circuit ». Pour cela il utilise les propriétés de certaines cellules des articulations majeures (hanche, articulation temporo-mandibulaire) pour envoyer ces informations au cerveau de façon continue, en maintenant cette position et indiquer ainsi au corps sur quoi on travaille.

Après une séance de Kinésiologie, vous pouvez vous sentir « remué » ou « fatigué » avant d’aller vraiment mieux. Parfois d’anciens symptômes qui avaient « disparu » refont surface, car ils n’avaient pas été guéris mais seulement refoulés, puis ils s’en iront définitivement. Ce sont des phénomènes bien connus des homéopathes et des naturopathes (Lois du Dr Hering). C’est ce qu’on appelle  une « crise de guérison » et c’est plutôt bon signe. Les nouvelles techniques de Kinésiologie permettent de réduire énormément ces périodes d’inconfort. Si cela devait durer, n’hésitez pas à téléphoner à votre kinésiologue.

Une séance de kinésiologie devrait permettre de ressentir rapidement un mieux-être. Parfois un problématique peut s’avérer complexe et il est nécessaire d’aborder ses différents aspects pour obtenir les meilleurs résultats. Une moyenne de trois séances  permet, en général, d’installer les effets à long terme.

Pour quoi ?

De par son approche à la fois globale et individualisée la kinésiologie , permet d’explorer toutes sortes de problèmes. Le test musculaire permet d’avoir rapidement une idée très précise des disfonctionnements et surtout des solutions possibles.

Le kinésiologue aide la personne testée à utiliser toutes la richesse des ressources naturelles de tout son être. En ce sens on dit du kinésiologue qu’il est un « facilitateur ».
Bien sûr, elle a  ses limites. Par exemple, la kinésiologie ne remplacera pas un diagnostic médical ou une intervention chirurgicale nécessaire. Mais elle pourra avoir une utilité avant, dans la préparation (ressources énergétiques, équilibre psycho-émotionnel…) et/ou après dans l’aide au rétablissement (capacité de récupération, stress de l’opération…).
Voici une liste  non exhaustive de problèmes abordés par la kinésiologie : alcool, allergies, anxiété, choix, confiance en soi, couple, dépression, douleurs, école, fatigue, migraines, nutrition, peau, peurs,phobies, poids, sexualité, sommeil, sport, stress, tabac…

mais aussi :
Mieux gérer son stress et son impact sur notre qualité de vie
Restaurer son autonomie énergétique
Améliorer sa santé et son bien être
Identifier les substances biogéniques pour aider  les personnes en intolérance alimentaire

Pour qui ?

  • Adultes soucieux d'améliorer leur santé
  • Enfants en difficultés d’adaptation

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.